CAC 25 – 19

Le CAC recevait le sporting club decazevillois ce dimanche, sans pression démesurée mais en se souvenant que ce dernier l’avait emporté à l’aller, accrochant même, alors, le bonus offensif. De là à se dire qu’il y avait un coup à jouer dans ce match reporté… L’idée avait bien dû traverser quelques esprits.

Les ciels et blancs auraient pu être refroidis dès l’entame. En effet, l’insaisissable centre local, Bertrand, passait en revue dès la première minute la défense aveyronnaise et aplatissait le cuir en terre promise. Les vingt premières minutes allaient d’ailleurs être plutôt à sens unique, même si Accorsi se faisait remarquer par un drop permettant à son équipe de ne pas être trop décrochée.

Cueillis à froid, les Decazevillois ne baissaient jamais les bras au point que le jeu finissait par s’équilibrer. Les Rouge et Blanc étaient régulièrement pénalisés et l’excellent ouvreur du SCD punissait chaque faute en enquillant les coups de pied entre les pagelles, dont une pénalité de 51 mètres.

 

De son côté, Jonathan Gendre tentait bien de maintenir les visiteurs à distance. Mais, sur un fond de touche mal négocié dans leur 22 mètres, les cacistes permettaient à Legrand de se mettre en valeur, ce dernier récupérant avec vista le cuir abandonné pour aller à son tour à dame. A la mi-temps, tout restait à faire, les citrons étant atteints sur le score de 16 à 16.

Au retour des vestiaires, les deux équipes continuaient à se neutraliser et, seuls, les buteurs faisaient évoluer le score. Quelques chamailleries venaient perturber les débats et, sans que cela soit une évidence, le CAC distançait petit à petit le sporting. 

Les dix dernières minutes étaient un supplice pour le public tarn-et-garonnais. Les ciels et blanc pilonnaient la ligne des rouge et blanc, mais en vain, jusqu’à ce judicieux coup de pied à suivre du SCD dans l’embut pour son ailier. Mais, pour le CAC, après avoir ouvert le score, le jeune Bertrand sauvait la patrie et chipait le cuir à son adversaire. Sur ces entrefaites, l’arbitre sifflait la fin du match sur le score de 25 à 19 au profit des locaux.

Avec cette victoire, le CAC se donne un peu d’air et se donne le droit d’aborder la fin de saison sans pression particulière. Il faudra tout de même être impliqué jusqu’à la dernière journée.

 

 

Categories: Actualités

Laissez un commentaire