SOM 19 – 21 CAC

Samedi soir dernier, le CAC a remporté une cinquième victoire de rang. On ne sait plus comment le dire mais le club sous-préfecture est, malgré des hauts et des bas, sur une dynamique comptable très positive. Les « Rouge et blanc » enfile les succès comme des perles, et, à la surprise générale se maintiennent dans le peloton des équipes encore en lice pour la qualification.

Le CAC se déplaçait à Millau pour terminer une série de trois matches contre les clubs aveyronnais de la poule. Après une belle performance à Lévézou Ségala et une victoire tirée par les cheveux contre Decazeville à Alary, le stade olympique millavois se présentait sur ses terres en travers de la route des Tarn-et-Garonnais. Après une semaine au cours de laquelle les échanges ont été nourris entre joueurs et staff, les cacistes savaient qu’ils jouaient gros sur cette rencontre, l’horizon des « Rouge et blanc » voyant poindre les équipes en forme de la poule.

C’est le CAC qui donne le coup d’envoi face au vent et par une météo hivernale. Dès le départ, on sent la fébrilité des deux côtés, les deux équipes ayant à se refaire la cerise après un début de saison très en dessous de leurs ambitions affichées en début de saison. Au début, elles se neutralisent quasiment et le premier acte se résume à un duel de buteurs, même si les visiteurs auraient pu scorer juste avant les citrons après un très beau mouvement qui voyait partir Bertrand sur son aile.

C’est toutefois un avertissement sans frais, puisque la deuxième mi-temps voir le CAC lancer en premier sa cavalerie et malgré l’infériorité numérique qu’ils subissent depuis le début de la deuxième période, les Tarn-et Garonnais envoie Reymond à dame en bout de ligne, après que Bertrand, encore lui, se soit créer un intervalle dans un trou de souris. Mais, les locaux ne s’en laissent pas compter et répondent du tac au tac aux cacistes en franchissant à leur tour la ligne d’embut.

Le vent souffle cette fois en faveur des « Rouge et Blanc » et Dunlop gère bien l’occupation du terrain.

Et pourtant, ce sont bien les Millavois qui mettent la main sur le ballon jusqu’à l’essai de Kadous que toutes les tribunes croient décisifs. Mais, voilà, les coéquipiers de Jonathan Gendre se sont parlés cette semaine et ils se sont promis de ne rien lâcher. L’arbitre délivre finalement les visiteurs sur le score en leur faveur de 19 à 21.

Dans quinze jours se présente Gaillac. Ce sera l’occasion pour les Cacistes de montrer à leur public s’ils sont aussi capables de rivaliser à domicile face à un leader de la poule.

 

(Extrait de La Dépêche du midi du 28/10/18)

Categories: Actualités

Laissez un commentaire