CAC 48 – 15 FCTT

C’était la reprise ce dimanche à Alary. Après trois semaines sans match, les « Rouge et blanc » retrouvaient la compétition et leur stade fétiche. A la dernière minute, le staff avait dû ajuster la composition de l’équipe, Dekeukelaere s’étant blessé la veille.

Du coup, Limouzin se voyait propulsait en première ligne dès le coup d’envoi et Falga, auteur d’un très bon début de saison, regagnait le banc. Si le niveau du mercure était de saison, le soleil avait réussi à percer l’épais brouillard matinal ce qui avait amené un généreux public dans les travées du stade de la sous-préfecture.

Les premières minutes voient les Toulousains s’installer dans le camp des locaux. Mais, cette domination territoriale demeure stérile.

Les cacistes tentent de jouer chez leurs adversaires, mais quelques fautes de main viennent initialement brider leurs ambitions.

Après le quart d’heure de jeu, ils parviennent enfin à investir le camp visiteurs et cela paye puisque Salut concrétise au pied cette première incursion.

Dès la remise en jeu, les « Rouge et blanc » retournent chez les leaders de la poule et Dunlop prend un intervalle au centre du terrain et parcourt plus de vingt mètres avant de servir à hauteur Dumail qui trouvera, à son tour, El Quassaoui. Le puissant deuxième ligne local continuera sur son élan, avec un brin de réussite, pour inscrire la première réalisation de son équipe.

Cinq minutes plus tard, alors que les locaux font plus que rivaliser en mêlée, Myron Dumail est servi par son pack et va à son tour à dame. L’air de rien on atteint les citrons et, même si Forthies réduit le score pour les visiteurs, le CAC mène, sans avoir tremblé, par 15 à 7.

Les Toulousains sont toutefois toujours dans la partie et reviennent avec l’ambition de retourner la situation dans le deuxième acte. Leur buteur leur permet d’ailleurs de revenir à 5 points à la 44e.

Mais, l’espoir ne va pas durer car Castelsarrasin a décidé de se faire plaisir et de régaler son public. On va alors vivre plus d’une demi-heure qui va donner le tournis au FCTT.

La réserve l’emporte 32 à 10 en ne laissant pas plus de chance à son adversaire.

Extrait de la Dépêche du Midi du 13 janvier 2020.

Categories: Actualités, CLUB

Laissez un commentaire